Soirée hommage à Kirk Douglas

Spartacus

Projection en plein air
Samedi 22 août 2020 à 20h45 - Théâtre antique (Arles)

Pour clôturer la semaine, quoi de plus naturel que de donner la parole à des membres de la société romaine qui ont leur mot à dire… les gladiateurs. Performances théâtrales et cinématographiques sont ici à l’honneur.

Kirk Douglas, méritait au moins un double hommage. Spartacus remplit bien cette fonction puisque c’est l’acteur lui-même qui a souhaité porter ce projet à l’écran, avec un dénommé Stanley Kubrick – encore débutant – aux commandes. Pour la dernière séance du Festival, participez à cette aventure humaine portée par de grandes valeurs… justice sociale, amitié, loyauté !

Prélude

Gladiateurs et Gladiatrices Héros de l’Antiquité
Environ 20 min Compagnie Acta

En exclusivité pour le festival, un hommage est rendu à la fois à des héros du passé et à un mythe contemporain qui nous a quitté cette année, Kirk Douglas. Pendant quelques minutes, nous serons à la fois hier et aujourd'hui : nous serons Xantus, Eros, Achillia et Amazon, ces gladiateurs et ces gladiatrices qui, bien qu’esclaves, s’affrontaient non pas pour retrouver leur liberté mais pour obtenir gloire et fortune, mais aussi un peu le Spartacus du célèbre film de Stanley Kubrick.
Mise en scène Sonia et Brice Lopez, réglages des combats Brice Lopez.

Infos pratiques

Date et lieu

Tarifs

  • Plein tarif : 7 €
  • Tarif réduit : 5 €
    (-18 ans, Étudiant (-26 ans), Adhérent Péplum, Adhérent Arelate, Pass monument de la ville (Avantage ou Liberté) daté de la semaine du festival)
  • Pass 3 soirées : 15 €
  • Pass 6 soirées : 25 €

Animation

  • Compagnie Acta
  • Christophe Champclaux, Spécialiste du cinéma

Projection

  • Film diffusé en version originale sous-titrée en français

Le film

Spartacus

Spartacus (1961)

Réalisé par : Stanley Kubrick
Avec : Kirk Douglas, Laurence Olivier, Jean Simmons
Nationalité : Etats-unis
Durée : 198 minutes
La mort est la seule liberté que connaisse l'esclave.

Synopsis

Arraché aux mines de Libye, l’esclave thrace Spartacus est vendu à Lentulus Batiatus, opulent propriétaire de l’école de gladiateurs de Capoue. En route vers Rome, le puissant général M. Licinius Crassus fait halte à Capoue. Afin de distraire son escorte, il donne à Batiatus l’ordre d’organiser un combat à mort. Deux gladiateurs sont choisis. L’un d’eux est Draba, un esclave noir de stature gigantesque. L’autre est Spartacus. Varinia, une esclave que l’on a donnée à Spartacus comme femme, regarde le combat, terrorisée. Draba a le dessus, mais refuse de tuer son ami et s’élance, fou de rage, sur les spectateurs. Un garde le transperce de son javelot.

Peu de temps après que Varinia lui eut avoué son amour, Spartacus, ne pouvant oublier les circonstances de la mort de Draba, saisit l’occasion de diriger une révolte des gladiateurs et s’évade. Tandis que des esclaves en fuite arrivent de toutes parts, Spartacus et Varinia font le serment de ne jamais se séparer. L’armée de Spartacus remportant victoire sur victoire, le Sénat romain délibère sur le plan qui doit être mis en œuvre pour l’anéantir…