Soirée grand classique

Fabiola

Projection en plein air
Jeudi 20 août 2020 à 20h45 - Théâtre antique (Arles)

Parties 1 et 2

Théâtre, suspense, passion amoureuse, histoire religieuse… composent le programme de cette soirée « Grand classique » qui met en lumière Fabiola, d’après le roman éponyme que l’on doit au cardinal Wiseman, adapté par Alessandro Blasetti et Marcel Carné et incarné par Michèle Morgan. What else ? Une fresque historique et romanesque à l’heure des persécutions chrétiennes, au cœur de la ville éternelle.

Prélude

Le coupable était presque parfait
Environ 20 min Valérie Barral et Thierry Paillard comédiens, metteurs en scène et auteurs de la compagnie Le Rouge et le Vert.

Un duo mène l'enquête pour démasquer les coupables d'un complot, à coups de quiproquo et d'anachronismes qui mènent... nulle part.

Infos pratiques

Date et lieu

Tarifs

  • Plein tarif : 7 €
  • Tarif réduit : 5 €
    (-18 ans, Étudiant (-26 ans), Adhérent Péplum, Adhérent Arelate, Pass monument de la ville (Avantage ou Liberté) daté de la semaine du festival)
  • Pass 3 soirées : 15 €
  • Pass 6 soirées : 25 €

Animation

  • Le Rouge et le Vert, Compagnie théâtrale
  • Christophe Champclaux, Spécialiste du cinéma

Projection

  • Film diffusé en version française

Le film

Fabiola

Fabiola (1949)

Réalisé par : Alessandro Blasetti, Marcel Carné
Avec : Michèle Morgan, Henri Vidal, Michel Simon
Nationalité : Italie
Durée : 164 minutes

Synopsis

Nouveau venu à Rome, le jeune Gaulois Rhual est engagé en vue de se produire comme lutteur au cours d’une fête organisée par le riche patricien Fabien Sévère. Attendant de paraître devant les invités, il rencontre, sur la plage de la villa, une jeune fille dont la beauté et l’audace le bouleversent. Ayant échangé avec elle quelques banales paroles, il l’embrasse à pleine bouche et lui demande son nom. Coquetterie ou prudence, celle-ci évite de répondre. Or, Rhual était attendu au banquet de Fabien. Ne voulait pas arriver en retard à son travail, il la quitte malgré ses larmes, en lui promettant de la revoir sous peu…

Il la revoit, en effet. Car cette mystérieuse jeune fille n’était autre que Fabiola, la propre fille de son employeur. Parée comme une déesse, elle suivait d’un œil dédaigneux les phases du combat qui opposant Rhual à un athlète bardé de fer.

Cédant à la pression populaire et conseillé par Fulvien Pétrone, l’empereur Maxence accepte de signer le décret de persécution des chrétiens. Les arrestations commencèrent aussitôt. Chef de la communauté chrétienne de Rome, un officier des prétoriens nommé Sébastien est conduit sur une colline pour être criblé de flèches par les archers africains…