Soirée familiale

Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse

Projection en plein air
Mardi 20 août 2024 à 20h45 - Théâtre antique (Arles)

Prélude

Athlètes des Jeux Olympiques
Environ min Société ACTA

Dans la Grèce antique, les Jeux Olympiques constituaient un évènement phare pour tous les citoyens du bassin méditerranéen. Venez découvrir une évocation fidèle des différentes épreuves athlétiques de l’Antiquité où se sont affrontés les plus grands champions : javelot, disque, saut avec haltères, courses en armes.

Infos pratiques

Date et lieu

Tarifs

  • Plein tarif : 7 €
  • Tarif réduit : 5 €
    (-18 ans, Étudiant (-26 ans), Adhérent Péplum, Adhérent Arelate, Pass monument de la ville (Avantage ou Liberté) daté de la semaine du festival)
  • Pass 3 soirées : 15 €
  • Pass 6 soirées : 25 €

Animation

  • Société ACTA

Projection

  • Film diffusé en version française

Le film

Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse

Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse (2022)

Réalisé par : Michel Ocelot
Avec : Oscar Lesage, Claire de La Rüe du Can, Aïssa Maïga
Nationalité : Belgique, France
Durée : 83 minutes

Synopsis

Dans le royaume de Koush, le jeune roi de Napata, Tanouékamani, aime la princesse de Méropé, Nasalsa. Les deux amants se heurtent au refus de la mère de la princesse, la Candace, qui estime que le jeune roi n’est pas digne de sa fille et préfère qu’elle épouse le Pharaon d’Égypte. Sachant que ce dernier ne l’épousera jamais, la princesse soupçonne sa mère de vouloir conserver son titre en faisant en sorte qu’elle n’épouse personne.
Nasala suggère donc à Tanouékamani de remonter le Nil et de conquérir l’Égypte pour en devenir le Pharaon.

A propos

L’histoire est censée se passer il y a 3.000 ans, soit en 1000 av. n.È. (en fait entre 1085 et 750), à la fin de la Troisième période Intermédiaire (1085-715). L’Égypte, qui avait atteint son apogée sous Toutmôsis Ier (1530-1520), vit après la mort de Ramsès XI (1078) Smendès prendre le contrôle de Tanis et du nord de l’Égypte tandis que le sud — Thèbes — passait sous le contrôle des prêtres d’Amon. Les Libyens s’emparèrent ensuite du Delta, avec pour capitale Bubastis (XXIe-XXIIIe dynastie); Ce fut l’oeuvre de Sheshonq Ier (945). Et pendant ce temps les Koushites (Nubiens), conduits par Piânkhy (727), remontaient jusqu’à Thèbes, fondant la XXVe dyn. Entre 671 et 667, les Assyriens menèrent campagne contre les pharaons kouchites Taharqa et Tanoutamon (le Tanouékamani du film ?), et les refouleront jusqu’en Nubie.
On imagine assez mal cette évocation à la guimauvre qu’est un dessin animé entrant dans les détails des conflits politiques et des différentes dynasties qui se succédèrent pendant cette période, laquelle s’étendit du reste sur plusieurs siècles (Bubastites, Koushites, Saïtes). Ajoutons simplement que «Candace» est le nom attribué aux reines-mères de Nubie…

Michel Eloy