Le festival

Chaque année depuis plus de 30 ans, le Festival du Film Peplum invite les enfants comme les adultes à redécouvrir l’Antiquité dans le cadre prestigieux du Théâtre Antique d’Arles, sur grand écran, grâce à des films du genre Péplum.

Les origines du Festival du Film Peplum

Le Festival du Film Peplum est né en 1987 grâce aux efforts conjoints de l’office du tourisme, du comité des fêtes et de l’association des prémices du riz dans l’objectif de créer un festival de films axé sur le thème de l’Antiquité, puisant son inspiration dans l’histoire de la ville d’Arles, où le fabuleux héritage de Rome est encore si intensément présent. Une équipe de bénévoles s’est alors constituée pour créer l’association Peplum avec pour but d’organiser chaque année le festival au mois d’août.

D’après les statuts fixés à cette époque, l’association Peplum a pour objet d’organiser des manifestations autour du film péplum, de favoriser les études sur l’Antiquité au Cinéma, de développer les échanges dans le domaine de l’audiovisuel et de rendre ce septième art accessible au plus grand nombre. L’association est donc animée depuis ses débuts par un esprit de partage et de convivialité autour d’un genre cinématographique particulier : le Péplum.

Dès les premières années le succès fut au rendez-vous, en témoignent les nombreux articles dans la presse :

« Quel meilleur cadre, en effet, que les colonnes, les gradins et les murs de pierre du Théâtre antique pour la projection des péplums ? […] Difficile, dans ces conditions de rester sagement assis sur sa pierre ! Quand les chars de Ben-Hur déboulent, on se demande s’ils vont s’arrêter et ne pas traverser l’écran. Pris dans le feu de l’action, le public réagit. Applaudissements, rires et cris, inhabituels dans une salle classique, trouvent dans ce cadre un écho chaleureux. » Le Provençal du mercredi 2 août 1989 ;

« Adorer les péplums est une chose, claquer des dents devant l’écran géant en est une autre. […] Une chose est sûr, le festival du film péplum a su dénicher ces inconditionnels qui savourent chaque image de ces films légendaires» Le Provençal du mercredi 30 août 1989.

Le Festival : une programmation riche et variée

Depuis 30 ans, tous les ans au cœur de l’été sont projetés dans le fabuleux cadre du théâtre antique des péplums qui ont fait les délices du cinéma franco-italien dans les années 50/60 et qui ont permis a de nombreuses vedettes de se faire connaître (Brigitte Bardot, Francis Blanche, Serge Gainsbourg, Jean Marais, Michele Morgan, etc.). Depuis les années 2000, ce genre est revenu à la mode avec des films hollywoodiens comme Gladiator, Troie, Alexandre, Agora ou encore Hercule, pour le plus grand plaisir des amateurs d’épopées grandioses et de muscles huilés.

La programmation, dans laquelle on retrouvera les derniers films sortis au cinéma tout autant que les grands classiques, est soigneusement élaborée par un comité de sélection pour le public familial comme pour les passionnés du genre. Les films sont introduits par un spécialiste du cinéma qui dévoile des anecdotes passionnantes et les secrets du tournage. Chaque soirée est également agrémentée par des animations (théâtre, musique, chant, reconstitution, jeux, etc.) et des rencontres avec des spécialistes de l’Antiquité et du Cinéma avant et après la projection.

Un partenariat historique avec le festival Arelate, journées romaines d’Arles

Au fil des ans, autour des projections, des manifestions sur la romanité (défilé, spectacle dans l’Amphithéâtre, etc.) ont commencé à être réalisées à l’initiative des bénévoles de l’association Peplum. Devant le succès rencontré et l’enthousiasme des Arlésiens, les principaux acteurs de la Ville, dont le nouveau Musée départemental de l’Arles antique, ont souhaité profiter de ce potentiel pour créer de véritables journées romaines en apportant un soutien financier, technique, logistique et scientifique. Depuis 2007, l’association Peplum est l’un des partenaires organisateurs du festival Arelate, journée romaines d’Arles qu’elle a contribué à créer. Les soirées peplum font désormais partie des principaux temps forts des journées romaines d’Arles. L’association peplum s’est alors recentré sur le cinéma et les animations culturelles est humoristiques dans une ambiance péplumesque.

30 ans et pas une ride

L’association Peplum vient de franchir un cap en fêtant son trentième anniversaire. Quel bel âge ! Si les chiffres et les résultats du dernier Festival du Film Peplum récompensent dignement cette longévité, ils ne doivent pas cacher le travail de longue haleine effectué par l’ensemble des bénévoles et les nombreux changements qui ont été réalisés ces dernières années. L’émergence d’une équipe rajeunie a permis d’approfondir le formidable travail initié par les fondateurs de l’unique festival de films du genre péplum en France et en Europe.